Accélérez l’affichage de votre site avec Cedexis

 

Une seconde d’attente en plus sur un site e-commerce diminue la conversion de 7%, le nombre de pages vues de 11% et la satisfaction des consommateurs de 16% (source). 57% des e-acheteurs abandonnent un site après 3 secondes ou moins de temps de chargement (source). 400 malheureuses millisecondes de plus sur Yahoo représentent 5 à 9 % d’abandon supplémentaire (source). Et s’il fallait encore se convaincre de l’importance des temps de chargement, rajoutons que Google prend en compte la performance des sites internet dans son processus d’indexation. Honneur aux plus rapides ! Heureusement, il y a Cedexis.

En ce mois de départs en vacances, évoquons Bison Futé pour présenter l’offre de cette société innovante. Lorsque les routes sont encombrées, notre Bison national vous communique les trajets les plus rapides, en toute indépendance. Cedexis fait de même pour les contenus de vos sites internet, leur permettant de circuler plus vite et ainsi de gagner ces quelques millisecondes à l’affichage qui, au final, feront toute la différence. En monitorant l’état de santé des différents acteurs et prestataires de la toile – hébergeurs, CDN, fournisseur de cloud computing, FAI – Cedexis est capable d’aiguiller chaque internaute en temps réel vers le chemin le plus rapide. Le Lab a décortiqué pour vous l’offre de cet « aiguilleur du net ». Merci à Julien Coulon, co-fondateur de l’entreprise, d’avoir répondu à nos questions.

Salle d’attente by Meuh! (CC BY-SA 2.0) http://www.flickr.com/photos/meuh/450412604//caption

Sommaire

Comment ca marche ? De l’audit à la vision communautaire.

Réalisations et résultats

Cloud et CDN, pourquoi ?

Combien ça coûte

Pour conclure

 

Comment ca marche ? De l’audit à la vision communautaire.

Pour chacun de ses clients, Cedexis commence par une phase d’audit. En insérant quelques lignes de code dans les pages d’un site web, une semaine suffit pour connaitre le comportement des internautes, leurs lieux et heures de connexion. Car comme le rappelle Julien Coulon, les performances des différents points d’accès et relais d’internet peuvent fortement varier selon ces deux paramètres.

Après cette phase d’audit, Cedexis est apte à recommander les infrastructures les plus performantes compte tenu des habitudes des internautes, quitte à envisager un panachage de différents CDN, hébergeurs ou fournisseurs de Cloud Computing. Ces gains de performance ne sont évidemment envisagés que s’ils s’accompagnent d’un gain économique.

Non seulement les informations ainsi récoltées permettent des gains de performance substantiels pour l’éditeur du site (nous allons le voir), mais celles-ci bénéficient également à la communauté de clients de Cedexis. Avec plus d’un milliard d’informations générées chaque jour, l’entreprise est ainsi l’une des rares capable d’avoir une vision globale de l’état de santé d’internet.

[caption id="attachment_690" align="aligncenter" width="656"] Temps de réponse moyen des plateformes de Cloud Computing en Europe (source: Cedexis)

 

Réalisations et résultats

Cedexis annonce en moyenne entre 15 et 30% de gain d’affichage pour les acteurs franco-français, entre 40 et 50% pour les acteurs européens.

Son premier client fut le Monde en janvier 2010. Accenture a réalisé un petit reportage que je vous livre ici :

 

Cedexis compte aujourd’hui de nombreux sites clients parmi lesquels France Télévision, Canal +, Dior, Volkswagen… et même le site du premier ministre !

Parmi les e-marchands, citons Rue du Commerce, situé dans le top 15 des sites e-commerce les plus visités en France. A défaut de connaitre l’évolution du temps d’affichage avant/après Cedexis, constatons que lors du dernier noël, Rue du Commerce a été le plus performant des sites e-commerce : 4 fois plus rapide en moyenne que CDiscount et 2,7 fois plus rapide que la Fnac (source : Journal du Net / Witbe). Son DGA indique ainsi avoir amélioré la performance et la disponibilité du site, de même que le ranking Google.

Eyeka est un site de marketing participatif qui propose de connecter les agences et les marques avec sa communauté de membres créatifs. Eyeka qui utilisait déjà des solutions d’accélération, a fait appel à Cedexis pour améliorer ses performances en Asie. Ce sont des résultats bien supérieurs à ce qu’obtient d’habitude Cedexis avec ses clients (cf. moyenne ci-dessus) mais cela reste un témoignage client impressionnant :

Source : Cedexis

 

 

Cloud et CDN, pourquoi ?

Le sujet mériterait un article à lui tout seul. A l’origine les CDN répondent à des problématiques de bande passante et les services de cloud computing à des besoins en puissance de calcul. Dans les faits ils présentent un certain nombre d’avantages communs. Ainsi les CDN et les services de cloud computing permettent de se rapprocher au plus près de l’internaute en dupliquant le contenu du site en différents points du globe. La flexibilité des CDN ou des services de cloud computing leur permet également d’agir comme des systèmes de débordement lors de pics de trafic (soldes, lancement d’un nouveau produit). Ils offrent ainsi à l’e-marchand une excellente disponibilité de ses contenus, sans qu’il ait pour autant à investir dans de lourdes infrastructures.

 

Combien ça coûte ?

Cedexis se rémunère à la requête DNS, c’est-à-dire à l’aiguillage d’internaute. La facturation dépend de l’usage du service (le coût minimal mensuel pour débuter avoisine 1000 €). Le coût de l’audit préalable à l’intégration dépendra des besoins de l’éditeur du site. A titre indicatif celui-ci peut revenir à quelques milliers d’euros.

Notez qu’il existe une version gratuite de l’outil qui permet déjà d’accéder à un certain nombre d’information en insérant soit même un javascript dans le footer de son site.

 

Pour conclure

Cedexis intéressera tout e-marchand souhaitant optimiser ses coûts, ses performances, son ranking Google et désirant avoir une vue d’ensemble de ses visiteurs. Comme le dit joliment Julien Coulon, son entreprise permet de faire des économies du temps perdu.

Si vous souhaitez en apprendre un peu plus sur les infrastructures d’internet – FAI, CDN et autres backbones – je vous invite à lire l’excellente tribune qu’avait publiée Julien dans le journal du net il y a quelques mois.